377 fans | Vote
Pour poster sur ce forum, tu dois t'identifier
4X3Syldana  (17.01.2017 à 08:12)
Message édité : 17.01.2017 à 13:26

Moffat et Gatiss doivent des droits d'auteur à :

Shutter Island, The ring et Saw à tous les points de vue.

Je m'étendrai plus tard sur le reste de l'épisode mais voici ce que moi je pense de la scène I love You, qui est la scène qui m'a coupé littéralement le souffle.

Eurus se livre à une expérience, une vengeance bien ficelée, mais qui aura des conséquences graves chez un frère qui a passé la majeure partie de sa vie à tout intérioriser. Sherlock est resté figé à jamais dans l'enfance.

Lors de l'épreuve, consistant à téléphoner à Molly et lui faire dire ces fameux mots, nous avons ici d'un côté un homme qui ne se livre à aucun sentiment et n'en témoigne jamais en public. Il aime, certes, John et Molly l'ont clairement humanisé et l'affection autant que l'amour qu'il éprouve pour ces deux personnes est bien là, mais Sherlock ne hurle pas comme ça un : je t'aime. Et à l'autre bout du téléphone, nous avons Molly, consciente de rien et simplement sincère. Ce que ces personnes vont partager ne se résume pas uniquement à un jeu. Eurus, certes, contrôle le jeu au début mais Molly reprend le contrôle de cette conversation et elle va se livrer à une méthode qui témoigne d'un réel savoir-faire qu'elle sait appliquer chez Sherlock. Elle le pousse à parler et à lui dire ce qu'il refuse de dire tout haut  (nous l'avons vu, dans le passé, parvenir à ce même résultat après avoir dit à Sherlock la phrase "Moi je ne compte pas", depuis Sherlock n'a de cesse de lui répéter qu'elle a tort, que Moriarty s'est bien ramassé et qu'elle a toujours compté) et elle faire preuve de la même franchise. Molly a Sherlock dans le sang et pour la première fois, elle l'exprime par des mots.

Et tout ceci aurait pu en rester là, Sherlock détournant l'attention d'Eurus vers un autre sujet, sauf que, motivée à vouloir mener jusqu'au bout sa torture à l'encontre de son frère, elle finit par lui sortir : tu penses avoir gagné ? Mais non, regarde ce que je t'ai poussé à faire, regarde ce que tu lui as fait ! La scène qui s'ensuit est alors d'une logique implacable, Sherlock déverse toute sa rage sur ce cercueil qu'il brise en morceaux, cet objet devient un véritable défouloir où il met en scène sa colère extrême d'avoir dû agir à l'encontre de ce qu'il est (exprimer tout haut un sentiment et ce type de contexte a le don de le bousiller) et cela devant 3 témoins, 3 personnes très importantes dans sa vie : son frère, son meilleur ami et sa "nouvelle" soeur. Il brise du même coup ce qui devait devenir le caveau de Molly.  Il l'aime plus qu'on ne le pense à mon avis, mais il est amené à en quelque sorte la briser pour le besoin d'un jeu pervers. Il ne se le pardonne pas.

On peut déclarer que Sherlock se contente juste de fantasmer sur Irène, mais dans un coin de sa tête : Molly, elle le titille sérieusement. Il y a eu dans le passé bien trop de scènes entre eux pleins de sous-entendus pour que ses sentiments se résument à juste c'est une amie, selon un point de vue bien sûr purement personnel. Ajoutons à cela, son soulagement immense de l'avoir sauvée et l'expression qu'il affiche lors du second I Love You qu'il ne dit plus avec le même ton que le premier... Honnêtement ça m'interroge beaucoup.

l'épreuveGodric  (17.01.2017 à 15:18)
Message édité : 17.01.2017 à 17:11

Tu dis que les conséquenses de cette experience sont graves... je pense au contraire que l'épreuve d'Eurus  va dévérouiller tout ce qui n'allait pas dans la vie de Sherlock.

Il est le moins intelligent des trois enfants? c'est celui pourtant qui s'en sortira le mieux maintenant! car, maitenant, il peut "aimer" sans avoir peur de le faire parce qu'il s'est rendu compte qu'il en a besoin, il en a toujours eut besoin, même petit. Que ce n'est pas de sa faute si cela s'est mal passé, que c'est autorisé, recommandé et... tellement bon! :)

La dernière scene ou il renoue les lien de l'ensemble sa famille (grace a lui Eurus communique un peu et semble un peu heureuse, Me Holmes pardonne a Myroft, ect...)  Il porte Rosie avec un sourire incroyable, il tire dans le mur juste pour le fun sans haine, sans frustration... c'est tellement agréable de voir ça! 

Pour autant, je vois bien ce que tu veux dire mais moi, j'ai aimé cette colère salvatrice sur le cercueil. C'est tellement lui, ça ^^ Tu dis que c'est parce qu'il a réalisé qu'il a fait du mal a Molly, et que ça lui coûte parce que c'est Molly. je ne pas sûr personnellement, je pense que c'est une de ses explosion habituelle quand il se rend comtpe qu'il ne maitrise rien. Qu'il a perdu alors qu'il pensait avoir gagné. ça aurait été Me Hudson ou Lestrade à la place de molly, le cobaye de cette épreuve, c'était pareil, ça aurait été la même colère. D'ailleurs il le dit a John quand il est assit: c'est d'être un rat de laboratoire qui le gonfle. 

mais après, on a tous une façon de voir les personnages bien nous , c'est normal qu'on ne soit pas d'accord :)

EurusGodric  (17.01.2017 à 15:42)

Sinon, question qui n'a rien a voir: on est bien d'accord qu'en 5 ans, Eurus a réussit a s'approprier l'ensemble de la prison haute sécurité, chaque garde, chaque directeur ou psychiatre... elle a une faculté quasi divine de manipuler le genre humain, de l'asservir d'en faire ce qu'elle veut, même en quelques minute de tête a tête? c'est ça qu'on comprend? Bon.

Pourtant:  a deux reprise, n'a -t-elle pas essayer d'atteindre John sans succès? Dans le bus une première fois, il a fini par couper court  (on lui en a voulu por cette relation mais quand on connait le lapin, on imagine toute la difficulté qu'il a eut de s'en défaire!)

et pour la psy: je trouvais bizzare qu'elle lui dise que c'était normal que John néglige sa puce: mais il résiste le pépère: non, ce n'est pas normal! Il a quand même une notion inébranlable de ce qui est bien et de ce qui ne l'est pas et, a plusieurs reprise cela déstabilise Eurus, car elle n'arrive pas à l'en faire dévier. Lui aussi reste droit dans ses bottes lors de l'épreuve, infaillible, incorruptible, impossible de le séparer de sherlock.... on pourra saluer  ce rock inébranlable sur lequel sherlock peut s'appuyer alors que Mycroft vascille plusieurs fois ^^

l'intelligence ne fait pas tout :)

EurusSyldana  (17.01.2017 à 18:05)
Message édité : 23.01.2017 à 21:32

Certes, elle a contribué à ces dévérouillages mais en employant des actes foncièrement blâmables. Sans compter que l'origine de tout ce qui va de travers dans la vie de Sherlock : c'est elle, et l'acte ignoble qu'elle a commis durant l'enfance (Victor dans le puit, son petit rituel sadique de la chanson contenant des indices...) qui avait figé Sherlock dans l'enfance, a par la suite développé son associabilité... Donc pour moi, elle s'applique, par le biais d'actes sadiques et sans que ce soit le but au départ, à réparer une plaie béante qu'elle a provoqué. Et pourquoi tout ça ? Parce que son frère a eu le malheur d'avoir un meilleur ami et qu'elle voulait jouer aussi. C'est pourquoi on en fera pas une héroïne et que j'achète pas vraiment sa rédemption à la fin. A l'inverse, je comprends par contre la démarche familiale de Sherlock. Il avait démarré un gros travail sur lui-même après l'arrivée de Molly et de John dans sa vie et maintenant il apprend l'un des actes humains les plus difficiles à appliquer : le pardon.

Pour ton second message, oui je note que John possède une force mentale impressionnante. C'est un personnage que l'on a souvent injustement décrit comme banal, mais il possédait finalement un don que d'autres n'avaient pas : celui-ci. Cela verrouille sa place légitiment gagnée à être aux côtés de Sherlock. 

oui ouiGodric  (17.01.2017 à 18:48)
Message édité : 17.01.2017 à 18:50

ah oui , mais on est d'accord, Eurus n'est pas une héroïne! ^^ c'est juste elle aussi une petite fille de 6 ans ayant mal cerné les notion de bien et de mal, coincée là haut, dans un avion sans pilote avec personne pour la secourir malgré ses appel à l'aide. Une folle complete mais avec un QI dépassant l'entendement, on peu immaginer le désasttre.

bien sur c'est elle la cause de tout, mais c'est bien je trouve que, finalement, à son corps défendant, c'est quand même bien elle qui va tout réparer ( contre son gré et pourtant, elle avait bien demander de l'aide dès le début)  Je ne lui pardonne rien, mais c'est un personnage détestablement magnifique, au moins aussi intéressante que Moriarty :)  (j'adore les personnage mauvais très bien écrit)

04 x 03McGnome  (17.01.2017 à 19:50)

Quel épisode, mes aïeux ! L'épisode précédent présentait une soeur complètement frappadingue et que Sherlock ne semblait pas s'en souvenir mais alors cet épisode est génial par sa lente construction : le plan d'Eurus est maîtrisé mais en effet ce qu'elle n'a pas prévu c'est que son frère, qui a été dépourvu de tout sentiment à cause d'elle, pouvait les recouvrir grâce à elle.

Pauvre Molly et pauvres fans ! On attendait ce "I love you" depuis le trailer (John ? Mycroft ? (bon, ça semblait compromis) Moriarty ? (oui je suis #Sheriarty) Irene ?) mais alors Molly ! Prise au piège, Sherlock sait pertinemment que Molly a toujours eu de l'affection pour lui mais Sherlock cette fois, parce qu'il semble gagner un peu d'humanité, fait tout pour la sauver et a même peur (!)

Je reviens pour la suite

4X03Syldana  (17.01.2017 à 19:55)
Message édité : 17.01.2017 à 20:17

Cet épisode contient pas mal d'éléments intéressants. Pas mal de frustrés n'arrêtent pas de le décrier, en ce moment sur Tumblr, alors qu'il nous fournit des infos assez captivantes sur Sherlock et... l'origine du Mal.

Sherlock était resté pendant longtemps une sorte d'énigme qui l'on dénouait très, très doucement au fur et à mesure des chapitres.

Ici la famille Holmes est littéralement passé au scanner et l'on découvre enfin un terrible cheminement des événements qui ont fait du Détective l'adulte qu'il est devenu.

Mycroft : (enfin bien plus impliqué dans une intrigue) on savait les deux frères brillants, mais lui se vantait constamment d'être au-dessus du panier. Il s'avère que non et depuis toujours. Le génie s'avérait être la soeur surprise que l'on sort du placard contenant tous les horribles secrets de la famille. Mr et Mme Holmes n'ont clairement pas mis au monde des enfants prédestinés à devenir des êtres banals menant des existences fades et sans histoires. Pourtant ils ont leur faille. Mycroft qui jusqu'alors avait toujours été compétent et d'une prestance incroyable, perd ici pas mal de galons. Il aura fait un trop grand nombre d'erreurs de jugement, conduisant à alimenter un traumatisme dans lequel était figé Sherlock depuis trop longtemps. Et pourtant il l'aime, le protège à sa manière et pourtant il a failli, le mettant ainsi en scène vulnérable et bien plus humain.

Sherlock : le meilleur du trio, au final. Il est celui qui est en constante évolution, le vrai adulte. C'était un enfant comme les autres, un vrai humain, et on a fait de lui un associal, terrifié à très juste titre de se lier à d'autres. Et on comprend, à présent tellement pourquoi. Se créer un fantasme de réalité, suite à un traumatisme, est un mécanisme logique de défense pour l'esprit. Mais comment on s'est tous bien fait avoir avec l'histoire du chien qui n'en était pas un ! Bravo aux auteurs, je l'avais pas vu venir. Sherlock est très proche en âge avec sa soeur. Ensemble on dirait des jumeaux, grande capacité d'analyse, le palais mental, dextérité au violon... c'est bluffant. C'est pourquoi sans doute il est celui le plus particulièrement visé dans ce jeu horrible et voulu depuis l'enfance par cette soeur.

Eurus : détestablement magnifique dixit Godric, absolument. Elle orchestre le jeu avec une précision impressionnante, sadique jusqu'au bout des ongles, brillante et sublimement interprétée par la comédienne. La femme parfaite pour Moriarty (oui de temps en temps ils sont capables de créer de vrais génies du crime qui marque les esprits, mais pas toujours ^^), c'est bien elle. Cette faculté à préparer et à tout anticiper, plantant le décor parfait, plaçant toujours ses pions là où il faut.

Moriarty : il est parfait ^^^ que dire de plus, mon virtuose est de retour et il est... très en forme. Il sait tellement soigner ses entrées. Quel bonheur de le retrouver et cette scène de face à face de chaque côté de la vitre, ce ballet parfaitement synchronisé entre les deux, jouissif à l'image de l'interprétation sans égale d'Andrew. Ils sont parfaits ces anglais !

Molly : j'en ai déjà bien parlé. On peut s'estimer heureux qu'elle se soit pas tirée une balle après le traitement subit. Mais 3 minutes de présence dans cet épisode, c'est tout ???? Sérieux ils se foutent de nous quand même. La scène était importante mais franchement ça méritait quand même un peu plus. Genre une conversation entre elle et Sherlock déjà ça n'aurait pas été du luxe, quand même ! Elle et Mme Hudson sont sans arrêt exploitées en surface, à l'inverse de Mary qui ELLE a au moins droit au mot de la fin. Enfin vu comment elle finit, j'ai peut être pas trop envie que Molly suive son exemple. Faudra quand même, à l'avenir, l'impliquer au centre d'une enquête.

cadeauGodric  (19.01.2017 à 10:49)

tumblr_ojyslkQ42l1vuqjuso1_400.gif

LOOLSyldana  (19.01.2017 à 12:27)

Voilà c'est ce que j'entendais par "sait soigner ses entrées" :-)

:)Godric  (19.01.2017 à 13:51)

rahhh le meilleur moment de toute la saison!!!  cool

A fifth season, pleaaase !Pickle  (01.02.2017 à 19:01)

Bon, j'ai du mal à m'exprimer sur les films et séries, peut être encore davantage quand je les aime beaucoup. Alors, Sherlock... sans conteste, c'est LE coup de coeur de toute ma vie.

Je souhaite juste dire que je suis, je reste, je confirme être, une fan inconditionnelle !

J'ai trouvé très bien l'épisode 1, un léger bémol pour le 2, mais le 3 : magistral.Le personnage d'Eurus, le "retour"de Moriarty, la scène finale, le monologue de Mary...

On va de révélations en surprises, mais tout se tient et a du sens. Et les personnages principaux y gagnent encore en profondeur et en humanité.

Bref, je ne sais quelle incantation prononcer pour que la série ne s'arrête pas là, car apparemment elle est assez décriée et controversée....

 

 

Godric  (02.02.2017 à 09:05)

déjà un épisode spécial , ce serait super :)

Pickle  (02.02.2017 à 13:32)

Wi, ça serait rassurant et déjà super, en effet !

charlatan  (04.02.2017 à 12:33)
Ce message a été supprimé le 04.02.2017
Enfin !ginapardi  (12.03.2017 à 13:21)

La 1ère chose qui me vient à l'esprit, suite au visionnage de cette saison, c'est : "ils ne peuvent pas s'arrêter là, et ils ne s'arrêteront pas là !". Impossible après avoir atteint un tel niveau de qualité !

Je retrouve enfin tout ce que j'aime dans Sherlock: les réferences irrévérencieuses à l'original, les déductions de haut vol, le rythme effréné des tirades de Sherlock (il accélère encore, non ?), un "soupçon" d'humour british et de vrais "vilains" charismatiques. Et Hannibal-Eurus-Lecter m'a vraiment fait flipper !

On continue d'explorer la relation Sherlock/John, de tenter de comprendre pourquoi Sherlock est Sherlock (mais pas trop tout de même : ça casserait le charme) sans pour autant laisser de côté ni les enquêtes, ni les personnages secondaires, qui s'étoffent de plus en plus (je voue un culte à Mrs Hudson ! Et la voir en Aston Martin, c'est grandiose !)

Et le plus fort dans tout ça, c'est que pendant des semaines, j'ai attentivement lu tous les textes postés sur ce forum : + "spoilée" que moi, c'était pas possible ! Et bien, je me suis quand même "faite cueillir" à chaque instant, à chaque épisode ! C'est dire la richesse de cette saison et, encore une fois, le niveau de qualité atteint !

Sentiments mitigésAlexdim  (12.03.2017 à 18:52)

Cette saison 4 m'a plu mais nettement moins que la deuxième qui demeure pour moi la très grande réussite du duo Moffat-Gatiss avec A Scandal in Belgravia et The Reichenbach Fall.

J'avoue avoir beaucoup apprécié le passage de Mrs (Bond) Hudson et son Aston Martin ainsi que Tobby Jones en clone de Jimmy Saville qui était parfaitement "creepy".

J'ai été peu convaincue par l'histoire de Mary en espionne, mais finalement je crois que depuis The Sign of Three, tout ce qui concerne cette partie là de l'intrigue me semble un peu bancale, comme une "greffe" qui n'aurait pas fonctionné. Au passage, je ne mets absolument pas en doute les qualités d'actrice d'Amanda Abbington, que je trouve excellente, mais plutôt l'intrigue nouée autour du personnage.

En ce qui concerne le final, je ne sais pas trop quoi en penser. Il faudrait que je prenne le temps de le regarder une nouvelle fois. C'est une nouvelle preuve de la très grande virtuosité des auteurs et du talent des acteurs, mais malgré tout je ne sais pas trop quoi retirer de tout ça. Je suis un peu perplexe face à ce "big bad" qui semblait tirer toutes les ficelles depuis le début.

Pas de doute, un deuxième visionnage s'impose :)

 

Sentiments partagés...ginapardi  (12.03.2017 à 20:34)

... concernant la saison 2 : inégalable (ou tout du moins inégalée pour l'instant...) et le personnage de Mary : loin d'être l'apport le plus intéressant de la série. Et apparemment nos 2 créateurs de génie l'ont bien compris et lui ont réservé une sortie de scène définitive. Quoique...

MarySyldana  (12.03.2017 à 21:00)

Elle devait partir, même la comédienne l'a reconnue, personne ne pouvait s'ingérer indéfiniment "entre ces deux-là". Franchement, j'aimais beaucoup son personnage au départ, brillante, sympas, encourageant constamment à ce que le lien dans le Duo reste ausi solide que possible, avec d'excellentes réparties... Et puis, ils sont partis complètement en live avec son passé, ils l'ingéraient chaque fois trop dans les différentes affaires... Bon il aurait pas fallu oublier, chers scénaristes, qu'il s'agissait d'un Duo pas d'un Trio ! D'autant que pendant ce temps Molly/Louise (je suis et je resterai sa fervente supportrice à la vie à la mort ^^ !) se faisait carrément entuber du temps de présence à l'écran, ainsi que Mrs Hudson...

Bon place, à la VF qui est plutôt excellente, je serai assurément devant mon écran le 16. 

Diffusion françaiseginapardi  (17.03.2017 à 10:56)

Une fois de plus, la version française est de très bonne qualité. Mais, pour les prochains épisodes, je pense retourner à la V.O : Gilles Morvan est vraiment un excellent choix pour doubler Sherlock, mais la voix de Benedict Cumberbatch... (soupir)

saison 4 épisode 1Amaryllis  (17.03.2017 à 11:32)

J'ia vu hier soir le 1er épisode de la saison 4 à la Tv ... je l'attendais avec impatience et je n'ai pas été déçue. 

Sherlock toujours égal à lui-même , la scène du baptème de la petite Rosie m'a fait rire avec le portable qui parle juste au moment où il faut pas !

 

Je suis d'ccord sur le fait que le personnage de mary n'était plus indispensable à l'histoire même si son amitié avec Sherlock était touchante, ils s'aimaient vraiment beaucoup ces deux-là mais parfois le duo Sherlock / Mary semblait prendre le pas sur le duo Sherlock / John.

 

La réaction de John à la mort de Mary m'a paru excessive ...; Il en veut à Sherlock, mais même si Sherloc avait promis de les protégéer il ne peut pas tout faire tout seul et il ne pouvait pas prévoir la réaction de Mary ...

Sherlock au moins se préoccupait de Mary pas comme John qui en avait marre de ses mensonges et qui flirtait avec une autre dans le bus !! Ok Sherlock a provoquer la bonne femme mais rien ne dit qu'elle n'aurait pas tiré quand même ! A ce moment-là Mary a été la seule à s'interposer, aucun autre n'a bougé, ni John, ni Mycroft, ni Lestrade et ses hommes... Je comprends que John soit triste mais il devrait aussi se remettre en question ... Je n'aime pas les voir fachés, ce n'est pas la même ambiance ...

 

 

L'épisode sera surement difficile pour notre duo favori ...

 

 

c'est toujours un plaisir de retrouver cette série en tout cas. 

 

Episode 4.01Alexdim  (17.03.2017 à 14:55)
Message édité : 17.03.2017 à 17:36

Ma première impression n'a pas vraiment évolué, de mon point de vue, cet épisode-là est le plus faible de la saison 4. Malgré tout, il y a quelques passages que j'ai bien aimés, car souvent teintés d'un humour décapant. 

Les dialogues de Sherlock sont toujours aussi percutants, pour Benedict Cumberbatch, on dirait que ce personnage est un peu plus qu'un simple rôle dans une série.

On a l'impression que les auteurs ne savaient plus vraiment quoi faire ni du personnage de Mary et ni de l'évolution de ses relations avec John (une transposition du couple Freeman/Abbington dans la "vraie vie" ?). Dans le canon, Mary Morstan disparait, là il fallait aussi qu'elle disparaisse mais j'ai des doutes concernant cette histoire d'espionnage, qui vient de très loin et qui de mon point de vue, détonne un peu avec le reste. 

Le problème est qu'avec Sherlock, on a parfois atteint un tel niveau de qualité, qu'on est devenu très très exigeant et qu'il n'est sans doute pas possible de le retrouver à chaque fois. Mais même un épisode moins réussi, demeure malgré tout un très bon moment de télévision.

 Je suis tombée un peu par hasard, sur Une étude en rose, qui était rediffusée à la suite, et là seulement en VF. Malgré tout le talent des acteurs français, je n'ai pas tenu très longtemps. Au passage, on voit aussi que quelques années se sont écoulées depuis ce premier épisode, et que nos héros sont maintenant un peu plus "burinés". 

Episode 1Syldana  (18.03.2017 à 02:17)

L'intrigue du 1 est un peu chiante par instant, car on bascule trop côté 24H Chrono et moins côté série anglaise sur un détective et son partenaire. Or, c'est quand même à la base ça le fond de la série. Mary prenait chaque fois bien trop de place au détriment d'un John qui souffrant déjà d'un personnage un peu "faire-valoir" d'ordinaire, se retrouve écrasé par cette forte amitié Mary/Sherlock. Il cherchera à goûter à un peu d'interdit pour se sentir encore "homme", "en vie"... La femme du bus lui redonne le sentiment d'être désirable.

épisode 2Amaryllis  (28.03.2017 à 19:45)

Tout le monde dit que l'épisode 1 est le moins bon de la saison mais moi je l'ai préféré au 2 .. déjà le 2 j'ai eu du mal à rentrer dedans, il était assez décousu, c'était dur à suivre . Le 1 à une histoire certes banale mais bien construite ...et j'ai bien rigolé notamment le passage ou Sherlock s'occupe de Rosie ...

 

par contre j'ai bien aimé la deuxième partie du 2, surtout quand Watson découvre la video de Mary et comprend ce que cherche à faire Sherlock ... enfin ils se réconcilient tous les 2

épisode 3Amaryllis  (01.04.2017 à 14:00)

Un épisode magistal, sans temps mort j'ai adoré .... Sherlock et Watson font preuve d'un grand courage et d'une grande maitrise d'eux-mêmes face aux evenements alors que Mycroft craque un peu ...Le passage du cercueil était assez intense aussi ...ça a dû lui coûter de manipuler les sentiments de Molly de cette façon. Contente de voir Sherlock et Watson plus unis que jamais. Ils se complètent vraiment bien tous les deux . 

 

 

Par contre j'ai pas compris pourquoi à la fin Sherlock va jouer du violon avec sa soeur ... j'espère qu'il n'a pas l'intention de renouer avec elle, de lui aprdoner aprè tout ce qu'elle a fait... elle est responsable de la mort du petit garçon et puis le directeur de la prison et sa femme , les 3 gars suspendus aussi ... elle a menacé la vie de toutes les personnes que Sherlock aime, je n'envisage pas qu'il puisse lui pardonner à moins qu'ils fassent ça pour ses parents.

 

j'ai adoré la tête de Mycroft quand la mère à dit que Sherlock est le plus mûr des deux lol

et les parents de Sherlock, la dernière fois qu'on els a vu dans la saison 3, ils faisaient petits vieux et là on dirait qu'ils ont rajeunis

 

 

La fin de l'épisode est parfaite pour une fin de série , mais ce serait sympa d'avoir une suite malgré tout. 

 

Episode 3ginapardi  (01.04.2017 à 17:04)

D'accord avec toi Amaryllis : j'ai trouvé la fin de cette épisode assez émouvante. Le message de Mary est un bel hommage au duo Sherlock/John, mais aussi un bien joli cadeau qu'on fait les scénaristes à ce personnage qui tire sa révérence.


Saison 4cobrate  (05.04.2017 à 21:55)
Message édité : 06.04.2017 à 14:02

Episode 1 : je me souviens que lorsque je l'ai vu, je me suis dit qu'il y avait trop de choses à digérer d'un coup, que ça allait trop vite, tellement que ça perdait en crédibilité... alors que l'idée de base était bonne... et que sans doute un second visionnage serait nécessaire. Le coup de l'homme en perte de désirs (le sien et celui de sa femme) est une grosse ficelle après la naissance d'un enfant. Sauf que ... ici, ça arrive (montré) en 1 scène (un voyage dans le bus et une descente à l'arrêt). Trop vite.

Mary qui plonge devant Sherlock pour prendre la balle... Une ex-espionne  qui oublie qu'elle est nouvellement mère, est-ce crédible ? Le pousser, ça n'aurait pas été mieux ?^^ Dans le feu de l'action... mouais.... La réaction de John est compréhensible, mais dirigée uniquement vers Sherlock ? Et la responsabilité de Mycroft qui a quand même le bras un peu plus long (et un parapluie 'magique' normalement^^)... Bref, mouais.

Du coup, ce que vous dites sur le traitement du personnage de Mary, oui en effet. Concernant la qualité de cet épisode... pas le seul cette saison à sortir un lapin du chapeau^^.

Petite anecdote : wha^^ vous avez eu l'oeil !! ^^ (texto bus)

Episode 2 : Jeu de pistes avec jeu des caméras^^ pas mal^^. Sherlock , non^^ Mme Hudson^^ énorme. Puis vient le coffre^^. Rock'n Roll^^. Cette histoire d'hôpital. OK. Cette histoire de tueur en série... heu.... en le re-regardant, le début est beaucoup moins crédible... Je parle de la séance de médoc qui fait oublier la réunion... Quelle était donc l'intérêt au final ? ... Et comment ça se fait que cela soit passé sous le radar de Mycroft ?
Molly, pas assez présente. Y compris dans la vie de Sherlock (surtout après le final Moriarty en saison précédente - me rappelle plus laquelle^^).

Le fait de faire revenir John en lui faisant prendre conscience que quand même ce gars est méchant...ok^^ colle avec sa personnalité d'équité et de justice.

Le final de cet épisode : 3 fois Oui^^ !!! Et soudain tout s'éclaire^^ presque.

Episode 3 : je vais faire ma ch...^^ mais cette histoire de soeur est le 2ème lapin sorti du chapeau^^. Et tellement prévisible scénaristiquement^^. Les séries sans fratries ou ascendants/descendant cachés/oubliés se comptent sur les doigts d'une main^^. Comment le cerveau de Sherlock a-t-il pu l'oublier ? Ses parents ont-il laissé faire ? Ils ne retrouvent jamais leur petit garçon, pense que leur fille l'a tué... et y'a pas de thérapie familiale ? Où était ce puit ? Pas de chiens renifleurs ?... Heu ... mouais pas trop^^.

La série commence avec un Sherlock incompris de tous, et on nous sort des parents qui disent en fin de saison 4 qu'ils considèrent Sherlock comme le plus équilibré émotionnellement de tous leurs enfants ... ????? Je veux bien boucler la boucle mais quand même^^.

Alors, la soeur... une femme forte et intelligente... mais surtout psychopate et au final bien faible psychologiquement... Ce n'est pas le personnage de Molly qui relèvera le niveau^^. Concernant son emprise mentale... Heu... Si le directeur de la prison a si peur, pourquoi n'a-t-il prévenu personne à l'extérieur de la prison ? Il ne dort quand même pas tout le temps là-bas ? Il revient bien en Angleterre de temps en temps ? Et ... elle a hypnotisé tous les gardes ? Tssss....

Moriarty et sa descente d'hélicoptère^^... énorme !!! lol. Un petit côté Léon^^ (le film de Besson, vous voyez de qui je parle ?^^)

Le final de l'épisode ... Me fait penser aux Aventures de Tintin^^ manquait plus qu'un chien courant devant ou derrière eux et c'est bon^^. De quoi clore sans nouvelles intrigues pour une saison 5. A part le 'Tu sais où me trouver' envoyé vite fait (faut pas cligner des yeux à ce moment-là^^), rien qui permettent de saliver...

Moriarty : le fait que ce personnage soit toujours aussi présent à l'écran et dans les intrigues fait plaisir^^. Ca me rappelle toujours cette scène du toit... mémorable^^.

Molly : oserais-je dire qu'elle est moins présente que Moriarty ? ... J'appréciai bien ce personnage... Nostalgie^^. Surtout si c'est au profit d'Irène dans une future éventuelle saison... Nécessaire ? Visions assez manichéennes de la figure féminine. Au passage, la scène du téléphone : dure pour Molly, pas du tout romantique pour Sherlock. Il le fait parce qu'elle est gentille et que ce n'est pas un tueur mais bon, il s'en fiche un peu... Un moment, à la fin, elle débarque dans l'appart de Sherlock avec John, pendant qu'ils font le ménage... mais c'est 2 secondes avant qu'il envoit son sms à Irène donc... Il garde Irene en tête^^.

cobrateginapardi  (06.04.2017 à 14:40)
Message édité : 06.04.2017 à 14:40

Je me rends compte, en lisant ton message, que j'ai vraiment besoin de me re-plonger dans le visionnage de la 4ème saison: c'est fou tous les détails à côté desquels je suis passés !

Pour ce qui est des "grosses ficelles scénaristiques" que tu relèves, j'avoue être plutôt bon public et très (trop ?) indulgente avec les incohérences parfois nécessaires dans une fiction. Tant qu'on ne me prend pas trop pour une andouille ! ^^

Moi, depuis la saison 3, je me demande ce qu'est devenue Donovan....

Sherlock et le bon vinAlexdim  (06.04.2017 à 18:46)

Je trouve que Sherlock c'est parfois comme le bon vin, il faut l'oublier un peu, le laisser vieillir et décanter, dans un recoin obscur de notre mémoire. Après un certain temps on y regoûte et soit on est émerveillé, soit on se dit que finalement, il aurait mieux valu rester sur sa première impression et qu'il n'a pas supporté le temps.

Dans tous les cas, difficile de rester indifférent et un Sherlock, même à côté de la plaque, reste souvent bien meilleur que pas mal d'autres choses. 

 


vincobrate  (07.04.2017 à 19:41)

@alexdim : tout à fait d'accord ! ^^

@godric : lol sympa le cadeau :D !!

merci à vous pour les retours^^.

Saison 4.Janyss  (26.03.2018 à 22:28)

Bonsoir bonsoir,

Alors j'arrive un peu après la bataille, mais j'espère qu'il y a encore du monde pour causer Sherlock et hypothèses tordues. J'ai vu la série en entier lors de la dernière diffusion France 4 (novembre dernier) + DVD (jusque-là je n'avais vu que des bouts d'épisodes). 

Comment dire. Je suis sidérée que le duo d'auteurs ait pu quasiment faire la trame d'une saison entière (et même du dernier de la saison 3 et de l'Effroyable mariée) à partir de six mots des romans d'origine. SIX. MOTS.: "There's an east wind coming". J'aime beaucoup cette saison mais je trouve que le deuxième épisode est un peu surestimé par les critiques qui à l'inverse sous-estiment le premier et le troisième. Beaucoup de monde se plaint du côté sombre de la saison, mais il existe dans les romans d'origine ("east wind" désigne l'éclatement de la Première Guerre mondiale et la fin d'un monde).

Voilà, vous l'aurez compris, je suis une ardente défenseure de cette saison et de ses auteurs malmenés par des critiques acerbes (enfin, surtout de Mark Gatiss, quand même, juste à cause de son interprétation de Mycroft <3 of course)!

Ajouter un message sur la dernière page

Activité récente
Actualités
Nouveau sondage sur le quartier !

Nouveau sondage sur le quartier !
Depuis quelques mois, le quartier vous interrogeait sur l'acteur ou l'actrice de Doctor Who que vous...

Sondage Doctor Who|David Tennant et Catherine Tate en finale

Sondage Doctor Who|David Tennant et Catherine Tate en finale
Depuis le mois de février, le quartier vous demande d'élire l'acteur de Doctor Who, que vous...

Calendrier - Avril 2021

Calendrier - Avril 2021
Le quartier Sherlock vous présente son  calendrier d'avril. Réalisé par quimper, il met à...

Benedict Cumberbatch dans Désigné Coupable le 2 juin

Benedict Cumberbatch dans Désigné Coupable le 2 juin
Le film Désigné Coupable (The Mauritanian en VO) avec au casting Benedict Cumberbatch, Tahar Rahim...

Inside Man : une nouvelle série pour Steven Moffat

Inside Man : une nouvelle série pour Steven Moffat
Inside Man est la prochaine nouvelle mini-série de Steven Moffat, qui sera disponible sur...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

Kika49, 09.05.2021 à 19:07

Le calendrier du mois de Mai est arrivé sur The Resident.

cinto, 10.05.2021 à 18:34

Nouveau sondage chez Ma Sorcière Bien Aimée; en Mai, fais ce qui te plaît ...En avant les délires...

sanct08, 11.05.2021 à 11:01

Hello, sondage spécial "Fête des mères" sur The X-Files ! Venez nombreux

emeline53, 11.05.2021 à 19:42

Nouveau sondage sur The Fosters ! Tout le monde peut voter venez nombreux

pretty31, Avant-hier à 13:47

Venez départager les titres restants pour notre animation The New Song sur Zoey's EP ! Déjà les quarts de finale ! : )

Viens chatter !